Pourquoi Mohamed Sylla renonce à publier la liste des ministres et autres DG qui ont financé Idrissa Seck

Ouf de soulagement pour ceux-là qui ont failli être la risée, allusion faite à certains responsables entre autres hommes d’affaires et capitaines d’industries, formellement identifiés, qui ont financé des candidats de l’opposition à coups de dizaines de millions pour le cas où… ! Des « traitres » que Mohamed Sylla (un jeune responsable de l’APR) a voulu vilipender à travers un « live » initialement prévu ce dimanche soir.
Joint par dakarposte, il soutient (images à l’appui) avoir été « convoqué » à Touba ce week-end par des autorités religieuses.
In fine, Sylla renonce à la publication de cette fameuse liste de 17 ministres « qui ont financé Idrissa Seck entre autres leaders de l’opposition durant la campagne Présidentielle », pour le paraphraser.
« J’ai décidé de ne pas publier cette liste qui installé une grosse frayeur chez les traites car des autorités de Touba m’ont demandé à haute et intelligible voix de passer l’éponge sur cette affaire. Moi, je suis mouride sadikh et je respecte la recommandation des autorités religieuses de Touba, particulièrement de mon marabout. Cela dit, mon guide spirituel m’a rappelé qu’il faut s’ associer à ceux qui croient que le destin de notre cher pays est entre nos mains et que ce développement dont nous voudrions tant qu’il se concrétise enfin, personne ne le fera à notre place. Il m’a également rappelé que nous, mourides contribuons massivement au développement économique du Sénégal et que nous constituons, à l’image des autres « tarikhas » , un modèle de développement communautaire très adapté grâce à l’engagement, la persévérance et la solidarité » a consenti à nous dire Mohamed Sylla.

commentaires
Loading...