Premier Conseil des ministres : Les commandements de Macky Sall au gouvernement

Le Président Macky Sall a réuni, ce mercredi 10 avril, le premier Conseil des ministres après le remaniement de dimanche dernier. Le chef de l’État, qui a décidé de supprimer le poste de Premier ministre, a réitéré sa volonté « de superviser, en permanence, l’action du gouvernement et de l’administration, sous le sceau du culte du résultat ».

Invoquant le nouvel élan institutionnel marquant le quinquennat, Macky Sall a, selon le communiqué de la réunion hebdomadaire, « rappelé au gouvernement les priorités et initiatives majeures inscrites dans la phase II du PSE ».

La même source relève que, à cet égard, le chef de l’État a « demandé aux ministres, de constituer, dans la collégialité, un gouvernement d’action, de transformation publique, méthodique, efficace et performant dans le déploiement cohérent du travail sectoriel et interministériel ».

« Dans ce cadre, poursuit le communiqué, le chef de l’État a réaffirmé sa volonté de superviser, en permanence, l’action du gouvernement et de l’administration, sous le sceau du culte du résultat. »

Le Président Macky Sall a, à ce titre, instruit l’équipe gouvernementale de mettre en place, dans les meilleurs délais, un plan global de simplification des procédures, de déconcentration et de rationalisation des ressources humaines, financières et logistiques.

« Dans le même sillage, le chef de l’État, a rappelé la nécessité de mettre en œuvre le programme législatif et réglementaire du gouvernement (pour l’année 2019), avec une stratégie pragmatique de simplification du droit à travers des textes législatifs et réglementaires clairs et cohérents avec les objectifs et urgences politiques, économiques et sociales », relève le communiqué.

Par ailleurs, le président de la République, lit-on dans le communiqué, « a exhorté le gouvernement à mieux maîtriser la communication gouvernementale, et à toujours cultiver la confidentialité, la proximité avec les populations, le sens de l’écoute, le dialogue social avec les acteurs des différents secteurs, ainsi que l’ouverture à toutes les forces vives de la nation ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.