Premier League : Crystal Palace met fin à la série d’Arsenal, Chelsea étrille Burnley

Dans le cadre de la dixième journée de Premier League, Arsenal affrontait Crystal Palace et Chelsea se déplaçait à Burnley. Après onze victoires consécutives toutes compétitions confondues, les Gunners calent face à Palace (2-2). De leur côté, les Blues renouent avec le succès en s’imposant (4-0) à Burnley.

Pour la dixième journée de Premier League, Arsenal (4e) se déplaçait sur le terrain de Crystal Palace (15e) pour tenter de décrocher provisoirement la deuxième place, derrière Liverpool. Pour cette rencontre, Unai Emery décidait d’aligner un 4-2-3-1, avec la présence de Mattéo Guendouzi au milieu de terrain, Pierre-Emerick Aubameyang à gauche et Alexandre Lacazette en pointe. Côté Eagles, Roy Hodgson alignait Mamadou Sakho en défense centrale et Jordan Ayew devant. Le début de match des Gunners était timide : la première frappe arrivait à la 14e minute de jeu, mais Alex Iwobi ne cadrait pas. Palace répondait dans la foulée par deux fois. Tout d’abord par Wilfried Zaha, qui touchait le poteau (15e). Puis par Andros Townsend, dont le tir effleurait le montant de Bernd Leno (16e). Les visiteurs manquaient de justesse technique, à l’image de Lacazette exploitant mal une balle perdue des locaux (23e), et d’Hector Bellerin, qui contrôlait mal un bon ballon de Mesut Özil, se faisant reprendre de justesse (24e). Le rythme du match s’intensifiait et le ballon allait très vite d’un côté à l’autre. Néanmoins, il y avait beaucoup de déchets chez les deux équipes.

Même si la possession de balle était en sa faveur, Arsenal ne parvenait pas à trouver la faille dans les 30 derniers mètres et comptait moins de tirs que son adversaire à la mi-temps (3 contre 5 pour Palace). Et les joueurs d’Emery se faisaient punir juste avant la pause, sur un penalty concédé par Shkodran Mustafi et transformé par le capitaine des Glaziers Luka Milivojevic (1-0, 45e+1). Pas étonnant quand on sait que les Gunners n’ont jamais mené cette saison à la mi-temps d’un match de championnat. De retour sur la pelouse avec de meilleures intentions, ils égalisaient sur un sublime coup franc de Granit Xhaka, venu nettoyer la lucarne de Wayne Hennessey (1-1, 52e). Quatre minutes plus tard, c’est au tour d’Aubameyang de reprendre un corner au second poteau, prolongé de la main par Lacazette (1-2, 56e). Max Meyer, entré en jeu à la place de James McArthur (61e), se montrait tout de suite dangereux et touchait le poteau sur une frappe en angle fermé (65e).

Le milieu de terrain allemand se signalait à nouveau par un tir, terminant dans les tribunes du Selhurst Park (67e). C’était le huitième de la partie pour les locaux, toujours devant leurs adversaires dans ce domaine (5 pour eux). Mais Arsenal se montrait 100% efficaces avec deux buts en deux frappes tentatives cadrées. Sous la pluie londonienne, les Gunners essayaient toujours de faire le break par l’intermédiaire d’Iwobi, mais il était contré par Sakho (75e). Alors qu’ils gagnaient tous les duels, les Eagles obtenaient un bon penalty, Xhaka fauchant Zaha. Encore une fois, Milivojevic se chargeait de le transformer (2-2, 83e). Dominateurs dans la possession de balle (57%), les Cannoniers étaient en dessous offensivement, surpassés dans le nombre de frappes (16 contre 6). Score final, 2 buts partout et un match nul logique. Crystal Palace interrompait la série de victoires d’Arsenal et passait 14e au classement. Les Gunners, toujours 4e, loupait là l’occasion de recoller à Liverpool et laissait la possibilité à Chelsea, qui jouait en même temps, d’être le nouveau dauphin des Reds.

Chelsea s’amuse à Burnley

Après son résultat nul miraculeux obtenu face à Manchester United (2-2), Chelsea se rendait à Turf Moor pour y affronter Burnley. A cette occasion, Maurizio Sarri alignait son traditionnel 4-3-3 mais devait se passer des services d’Eden Hazard insuffisamment remis de sa blessure au dos. Déjà titulaire en Ligue Europa face au BATE Borisov jeudi (3-1), Pedro enchaînait donc sa deuxième titularisation. Chelsea obtenait rapidement la possession et se procurait une première opportunité à la onzième minute. A l’entrée de la surface, Ross Barkley manquait sa volée, Morata déviait le ballon de la tête et obligeait Hart à détourner en corner. Cinq minutes plus tard, Pedro après une chevauchée sur la droite décalait Willian dont la frappe était bien captée par Hart. Les hommes de Maurizio Sarri emballaient la rencontre. Morata lançait dans la profondeur Willian dont la frappe enveloppée heurtait le poteau (19e). Deux minutes plus tard ces derniers étaient récompensés de leur domination. Kanté transmettait à Barkley quit d’une passe lumineuse dans l’intervallte lançait Morata dont la frappe ne laissait aucune chance à Hart (0-1, 22e). Auteur d’un bon début de match, Chelsea devait composer rapidement sans Pedro qui devait quitter prématurément les siens blessé (29e).

Loftus-Cheek entraînait en scène après son triplé face au BATE Borisov jeudi. Les Blues rataient le break juste avant la pause. Après une belle chevauchée, Alonso servait Morata dans la surface qui crochetait son vis-à-vis avant de voir sa frappe filer juste à côté (37e). Au retour des vestiaires, Burnley revenait avec d’autres intentions et bousculait les hommes de Sarri mais peinait à se montrer dangereux. A l’entrée de la surface, Brady décochait une frappe détournée en corner par un défenseur (53e). Peu avant l’heure de jeu, Chelsea prenait le large. Kanté remontait le ballon et alertait Barkley dont la frappe croisée de 25 mètres trompait Hart (0-2, 57e). Cinq minutes plus tard, Willian assénait le coup de grâce. Trouvé sur la gauche par Barkley, l’international brésilien repiquait au centre et décochait une lourde frappe pour ajuster Hart (0-3, 62e). Pour le dernier quart d’heure, Alvaro Morata laissait sa place à Olivier Giroud. Bien servi par Willian à l’entrée de la surface, le champion du monde voyait son intérieur du pied passer juste à côté (77e). Dans les ultimes secondes, Loftus-Cheek corsait l’addition en ajustant de près Hart (0-4, 90+2). Grâce à ce succès, Chelsea reprenait sa marche en avant et revenait à deux points de Liverpool au classement.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok