Premier League : Liverpool arrache une victoire miraculeuse contre Tottenham

Grâce à un but contre son camp d’Alderweireld dans les derniers instants du match, Liverpool obtient une victoire très précieuse (2-1) dans la course au titre. Les Reds reprennent deux points d’avance sur Manchester City.
Liverpool n’avait pas vraiment le choix durant cette 32e journée de Premier League. Après sa victoire à Fulham la veille, Manchester City a repris la tête du championnat. Les Reds étaient donc dans l’obligation de s’imposer à Anfield ce dimanche face à Tottenham. Un adversaire également dans une situation tendue, notamment après les succès de Manchester United et Chelsea un peu plus tôt dans le week-end. Le voilà dans le viseur de ses poursuivants. Jürgen Klopp pouvait compter sur son équipe type du moment. Il alignait son habituel 4-3-3 avec son trio Salah-Firmino-Mané. En face, les Spurs se présentaient avec Pochettino en tribunes pour cause de suspension mais avec un duo Kane-Lucas devant. Alli et Eriksen faisaient équipe avec Sissoko au milieu, laissant Son sur le banc.

Sans surprise, les Reds animaient ce début de rencontre. Ils parvenaient à jouer rapidement dans la verticalité, à l’image d’un Alexander-Arnold très entreprenant sur son côté droit. La première situation est pourtant à mettre à l’actif des visiteurs avec cette glissade de Matip dont n’a pas pu profiter Kane (6e). Lucas aussi avait des jambes de feu, réussissant plusieurs accélérations (8e, 11e) dans son rôle de second attaquant mais il délaissait aussi régulièrement son côté droit. Liverpool profitait régulièrement de ces espaces et ne tardait pas à frapper. Côté gauche, Robertson prenait tout son temps pour mettre Firmino sur orbite (1-0, 16e). L’Ecossais distribuait là sa 9e passe décisive de la saison.

Liverpool sur courant alternatif
Les joueurs de la Mersey ne s’arrêtaient pas là et marchaient littéralement sur des Spurs dépassés. Alexander-Arnold (18e, 28e) et Mané (20e, 37e) manquaient d’un rien le but du break et laissaient leurs adversaires en vie dans cette rencontre. Tottenham en profitait d’ailleurs pour rééquilibrer son système tactique en laissant Kane en pointe, obligeant Lucas à occuper l’aile. A part cette occasion de Alli (33e), cela ne suffisait pas et l’arbitre sifflait la pause. Liverpool était tout de même prévenu que cette rencontre pouvait encore tourner. Preuve encore en était avec cette première tentative dès le retour des vestiaires d’Eriksen (47e). Robertson lui jouait les pompiers de secours en contrant ce tir de Kane après un mauvais renvoi d’Alisson (56e).

Bousculé, Liverpool réagissait par à-coups, à l’image d’un Mohamed Salah sur courant alternatif. Trop discret jusque-là, l’Egyptien se signalait enfin mais sans pouvoir tromper la défense londonienne (59e, 69e). Moins précis dans les passes et mangés dans les duels, les débats s’étaient clairement rééquilibrés. Liverpool qui tournait à 63% de possession de balle en première période voyait son adversaire dominer cette statistique après l’heure de jeu (51% en faveur de Tottenham). Cette domination finissait par être récompensée d’un but de Lucas au terme d’un joli mouvement collectif (1-1, 70e). Cette égalisation avait le don de réveiller tardivement les locaux. Lloris restait vigilant sur ce centre-tir d’Alexander-Arnold (76e) et Origi ne cadrait pas son coup-franc (81e).

Alderweireld offre la victoire aux Reds
Une odeur de KO envahissait doucement les travées d’Anfield. Dans l’obligation de l’emporter, les deux équipes se livraient un duel sans merci durant ces dernières minutes. On jouait une attaque-défense dans laquelle Tottenham manquait la balle de match. Lancé dans un deux contre un en compagnie de Son, Sissoko privilégiait l’option individuelle mais enlevait trop sa frappe du gauche (85e). Sur l’action suivante, Rose ratait complètement son centre alors que le décalage avait été créé (87e). Liverpool n’en demandait pas tant, comme ce but contre son camp d’Alderweireld (2-1, 90e). Une tête de Salah obligeait Lloris à la parade mais le gardien repoussait le cuir dans les pieds de son défenseur belge, qui commettait cette terrible erreur. Involontairement, le défenseur des Spurs replace les Reds en tête de la Premier League, deux points devant Manchester City.

commentaires
Loading...