La première dame pose un geste surprenant envers Coumba Gawlo

Les épouses de chefs d’Etat de la Cédéao étaient réunies à Abidjan, la semaine dernière, dans le cadre d’une conférence dont l’un des points portait sur les activités liées au domaine social. A cette conférence, l’invitée d’honneur était l’artiste sénégalaise Coumba Gawlo.

ANNONCE

Dans son allocution, l’artiste a tenu à rendre un hommage tout particulier à son père décédé récemment, mais aussi à saluer très vivement la présence remarquée de la première dame du Sénégal  Mariéme Faye Sall. Mais curieusement, malgré les paroles aimables que Coumba Gawlo a adressées aux premières dames et  en particulier à celle du Sénégal, cette dernière s’est montrée complètement indifférente au point où elle n’a même pas voulu acclamer l’allocution de la chanteuse même par simple réflexe du respect des règles de bienséance.

Que ce soit au début, pendant ou à la fin de l’allocution de la chanteuse, Mariéme Faye Sall ne s’est pas montrée courtoise à aucun moment envers sa compatriote. Une attitude qui a été durement fustigée par les internautes. Certains médias locaux du Sénégal ont même révélé que la première dame du Sénégal a refusé de consoler Coumba Gawlo ou de lui présenter les condoléances comme l’ont fait d’autres premières dames,  notamment madame Ouattara de la Côte d’Ivoire.

Sur les raisons de l’attitude de Mariéme Faye Sall, certains médias expliquent que l’attitude de la première dame du Sénégal peut se justifier par la proximité Me Wade avec sa « fille » et la visite historique teintée de sincérité qui a émaillé les funérailles de la famille Seck,  perçue comme une attaque politique contre Macky Sall. Ou encore c’est le vrai visage de Mariéme Faye Sall une femme jalouse qui ne peut souffrir qu’une jeune fille éclipse sa présence injustifiée lors de cette messe des femmes de cœurs.

Que ce soit pour l’une ou l’autre raison, la première dame du Sénégal est la seule qui peut clairement expliquer les motivations de cette attitude, n’affichant aucune sympathie envers Coumba Gawlo.

commentaires
Loading...