Présence d’experts et juristes à la signature des contrats: Aar Li Nu Bokk doute des assurances de Macky

Le chef de l’Etat a affirmé, mardi, lors d’une rencontre portant sur les Hydrocarbures à Diamniadio, que des experts et juristes ont été associés aux négociations des contrats de concession du pétrole et du gaz sénégalais. Ce dont doute fort la,plateforme Aar Li Nu Bokk, qui s’est permise, ce mercredi, lors d’un point de presse, d’émettre de sérieuses réserves sur les assurances données par le Président Macky Sall 

« Nous le réaffirmons avec force. Des fautes ont bien été commises, ont-ils mis en sous-titre dans la partie de la déclaration, avant d’argumenter: « Contrairement à ce qu’a dit le Président Macky Sall, rien de permet d’affirmer que des juristes et experts ont été associés à la négociation des contrats, en particulier celui ayant lié le Gouvernement du Sénégal et Franck TIMIS. S’ils l’ont été, on peut bien douter de leur compétence, leur intégrité et leur patriotisme.  Contrairement à ce qu’a dit Macky Sall, nous sommes convaincus que c’est un groupuscule de personnes, bien identifiées dans le rapport de l’Inspection Générale d’État, qui ont négocié et cédé les ressources du Sénégal à Franck Timis dans la plus grande opacité pour assouvir leurs propres intérêts ».  

Egalement, la plateforme Aar Li Nu bokk, mettent en garde, sans la nommer, la nouvelle plateforme « Samm Sunu Rew », sortie des rangs du régime pour contre-attaquer ses plans de lutte pour la lumière sur les contrats pétrolier et gazier. « Aucune manœuvre, qu’elle vienne des autorités ou de leurs groupuscules de jeunes se disant défenseurs d’une République qu’ils ont fini de privatiser, ne pourra nous divertir de nos exigences qui, hier comme aujourd’hui, se résument en quelques demandes simples mais impossibles à esquiver »,  avertissent les membres de Aar Li Nu Bokk qui exigent entre autre d’Identifier, poursuivre, juger et sanctionner tous ceux qui se sont rendus coupables d’actes délictuels sur la gestion du pétrole eu du gaz;  Rechercher, recouvrer et rapatrier, sans conditions, les avoirs spoliés;  Annuler tous les contrats signés en violation totale de la constitution et du code pétrolier du Sénégal 

Pendant que nous nous mobiliserons à Dakar, des milliers d’autres sénégalais se réuniront dans plusieurs régions du Sénégal (Saint-Louis, Louga, Ziguinchor, Thiès,) sous la coordination des plateformes départementales Aar Li NU Bokk qui fleurissent partout dans le pays avec une rapidité inédite.  

Le même élan est aussi noté dans la diaspora. En France, en Espagne, au Canada, aux USA, en Grande Bretagne, en Australie, etc. Les sénégalais se mobiliseront pour exiger la restitution de leurs biens spoliés.  

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.