Présidentielle 2019 : Benno et Idy 2019 engagent la guerre des chiffres

Le décompte des voix de la présidentielle du 24 février donne lieu, depuis dimanche, à une véritable guerre des chiffres. Ce qui n’échappe pas à Source A, Vox Populi et L’Observateur.

Le candidat Macky Sall était crédité par son camp, via le Premier ministre Mahammed Dionne, d’un score de 57%, remonté à 58,65%, qui le fait élire au premier tour.

Des chiffres que contestent la coalition Idy 2019, de celui que d’aucuns voient en son potentiel challenger directe, qui lui donne 46,68% et l’envoie, de fait, au second tour.

Là où Idrissa Seck engrange 27,68%, Ousmane Sonko 19,74%, Issa Sall 4,94 % et Madické Niang 1,13%.

En attendant la proclamation des résultats provisoires par la commission nationale de recensement des votes prévue jeudi ou vendredi, la guerre des chiffres se poursuit.

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.