Présidentielle 2019: Karim Wade écarté par les articles L31 et L32 du Code électoral

Le juge Iba Barry Camara reste formel sur la candidature de Karim Wade à la présidentielle de 2019. Selon lui, les articles  L31 et L32 du Code électoral, notamment dans la partie réglementaire alinéa 2,  disposent que  toute condamnation de 5 ans et plus, pour n’importe quel délit (vol, escroquerie),  entraîne de facto la perte du droit d’inscription sur les listes électorales.

« Cette privation entraine automatiquement l’inéligibilité pour tout citoyen condamné car celui qui  ne peut pas s’inscrire ne peut ni voter ni être éligible », fait-il savoir.

Pour rappel, Karim Wade a été condamné en 2015 par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI).

Senegal7.com

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok