Pris dans l’étau du Coronavirus : Les États-Unis dépassent 10 000 décès

L’ épidémie de coronavirus aux États-Unis a franchi une nouvelle étape décisive lundi 6 avril 2020. Le nombre de morts a dépassé les 10 000, selon les données de l’Université Johns Hopkins , avec plus de 347 000 cas confirmés de contaminés, bien plus que tout autre pays n’a signalé.

Dans le monde, près de 1,3 million de cas de coronavirus ont été confirmés et plus de 70 000 décès.

L’Italie (15 887) et l’Espagne (13 055) ont signalé le plus de décès dus aux complications liées au Covid-19, suivies des États-Unis.

La Chine, où l’épidémie a commencé, n’a signalé que 3 335 décès, bien que ce chiffre soit suspect. On pense généralement que le gouvernement chinois sous-estime la gravité de la maladie là-bas, après avoir été sévèrement critiqué pour ses tentatives de cacher l’épidémie au début. Plus de 82 000 cas y ont été signalés.

Il est également prouvé que le nombre de morts aux États-Unis est trop faible. Certains experts en santé publique affirment que les chiffres officiels n’ont pas réussi à saisir le véritable nombre d’Américains décédés dans cette pandémie.

Le premier décès signalé de Covid-19 dans le pays a été annoncé le 29 février dans l’État de Washington, mais les médecins des zones rurales ont déclaré au New York Times que certains décès antérieurs étaient « probablement mal identifiés comme grippe ou seulement décrits comme pneumonie ».

Le vice-amiral Jerome Adams, le chirurgien général américain, a avertique la semaine à venir allait être « la plus dure et la plus triste » pour la plupart des Américains.

« Cela va être notre moment de Pearl Harbor, notre moment du 11 septembre, mais ça ne va pas être localisé, ça va se passer dans tout le pays », a déclaré Adams sur « Fox News Sunday ». « Et je veux que l’Amérique comprenne cela. »

Adams a ajouté : « Je veux que les Américains comprennent que tant que cette semaine va être difficile, il y a une lumière au bout du tunnel. »

L’administration Trump a transmis ce message d’espoir dans son briefing quotidien du groupe de travail sur les coronavirus dimanche soir.

« Nous commençons à voir les lueurs du progrès », a déclaré le vice-président Mike Pence.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.