Prix de l’arachide : «L’Etat pouvait mieux faire»

Le Conseil national de concertation et de coopération des ruraux (Cncr), n’est pas d’accord avec l’argument des cours mondiaux avancé par l’Etat du Sénégal pour fixer le prix du kilogramme de l’arachide à 210 F. L’organisation paysanne estime que l’Etat pouvait mieux faire en allant jusqu’à 225 F le kg. «Il est bon que l’Etat reconnaisse les efforts que les producteurs fournissent. On aurait souhaité que le prix soit porté à 225 Fcfa.

Bon il a été remis à 210, c’est acceptable, mais nous pensons que l’Etat et les huiliers qui veulent acheter l’arachide pouvaient mieux faire quand même», a expliqué Sidy Ba, porte-parole du Cncr sur les ondes de la Rfm. «Nous pensons objectivement que les cours mondiaux qu’ils mettent en avant là est une information asymétrique. C’est eux seulement qui savent comment sont structurés les cours mondiaux des oléagineux.

Et nous doutons fort que ce soit vrai. Je pense qu’il serait bon de fixer le prix à 225 F/kg, parce qu’il y a deux ou trois ans, ils ont acheté à 250 ou 300 F/kg. Et pourquoi on doit fixer le prix de notre arachide par rapport à ce que la Chine a produit (20 millions de tonnes d’arachide) ou le Vietnam a produit (13 millions de tonnes d’arachide). Ça ne nous engage pas. Nous pouvons ne compter que sur ce que nous avons produit. Pourquoi cibler le marché international alors que le marché local est largement déficitaire en huile d’arachide», a soutenu Sidy Ba, porte-parole du Cncr sur les ondes de la Rfm.

commentaires
Loading...