Magal

PROCES: 30 ans de prison requis contre Imam NDAO

Le procureur a demandé à la Chambre criminelle spéciale de déclarer Imam Ndao ‘’coupable d’association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, apologie au terrorisme, blanchiment de capitaux, financement et détention de capitaux, détention d’arme et de munitions sans autorisation.”

Pour Matar Diokhane, Lamine Coulibaly, Cheikh Ibrahima Diallo, Omar Yaffa, Ibrahima Diallo, Abdoul Aziz Dia, Abou Diallo, Mohamed Lamine Mballo, Latyr Niang , Mohamed Mballo , le procureur a requis des peines de travaux forcés à perpétuité.

Ces prévenus ont séjourné dans le fief de Boko Haram au Nigeria.

La même peine de de travaux à perpétuité a été requise pour Abdou Hakim Mbao, qui a combattu à côté d’AQMI.

Le représentant du ministère public a requis , une peine de 15 ans de travaux forcé pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise pour Ibrahima Ndiaye, Mama Bâ et Pape Kibili Coulibaly.

Pour Saliou Ndiaye et Moustapha Diatta , une peine de 20 ans de travaux forcé a été demandé pour associations de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste.

Concernant la première femme de Matar Diokhané, Coumba Niang, le procureur Ndiaye a demandé une peine de 10 ans pour blanchiment de capitaux.

Une peine de cinq ans de prison a été requise pour Alioune Badara Sall et la deuxième femme de Diokhane Amy Sall.

Le ministère public a demandé l’acquittement de Marième Sow , Ibrahima Hann , Alpha Diallo , Boubacar Decoll Ndiaye, Omar Keita, Mor Mbaye Dème , Mamadou Moustapha Mbaye et Daouda Dieng.

En début avril, la chambre criminelle du tribunal de grande instance de Dakar a condamné le djihadiste Ibrahima Ly à 15 ans de travaux forcés.

Ibrahima Camara avait été acquitté.

Le procès reprend jeudi avec la plaidoirie des avocats de la défense.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok