Procès de Cheikh Béthio- Le dieuwrigne Cheikh Faye au juge : « Monsieur le président khana dougnou agne »

C’est au beau milieu de leur procès que le dieuwrigne Cheikh Faye épuisé par le temps qui tire en longueur et le ventre creux a attiré l’attention du président de la cour « khana dougnou Agne ».

Le procès de Cheikh Béthio Thioune ou le double meurtre de Madinatoul Salam réserve décidément beaucoup de surprises. Démarré vers 09h 30, le président Thierno Niang n’a fait que deux pauses, l’une de 30 mn, la seconde d’une heure de temps. Durant tout ce temps, les détenus sont restés sur place pour les besoins des travaux. Face aux interrogatoires musclés des avocats, le nommé Cheikh Faye en bon Sérère et vu l’heure tardive (il faisait tard 18 h 40) alors qu’ils n’avaient rien dans leurs ventres, va attirer l’attention du juge Thierno Niang sur leur situation en ces termes : « Président on est là depuis ce matin, nous n’avons encore rien mangé… Je sais que les toucouleurs m’en voudront… » Le président du Tribunal de grande instance de Mbour, très posé, répondra à notre Sérère pour l’assurer d’une diligence dans ce sens…

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok