Procès des Thiantacounes : “Les corps étaient ensanglantés, le bras d’une victime traînait par terre…”

Le procès de Cheikh Béthio Thioune et Cie démarre sur les chapeaux de roue. Si le guide des Thiantacounes sera finalement jugé par contumace, ses disciples et coaccusés ont, eux, commencé à balancer.

Et, selon Les Échos, c’est le cas de Samba Fall, Moussa Dièye, Adama Sow et Abdoulaye Diouf. Morceaux choisis de leurs témoignages : “Les corps étaient ensanglantés… le bras de l’une des victimes traînait par terre…”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.