Procès Khalifa: Un heurt violent entre le juge Lamotte et l’avocat Ousseynou Fall oblige la suspension momentanée de l’audience

Le Procès Khalifa Sall vient de connaître à l’instant même une interruption à cause d’une attaque violente de Me Ousseynou Fall qui s’est vu refuser, par le juge Lamotte, de faire des observations sur le processus de la plaidoirie.

En effet, devant poser une question à l’un des détenus, qui n’était pas encore cité, Me Fall a préféré faire d’abord une observation sur le processus de l’audience, mais il rencontrera un nièt catégorique du Juge Malick Lamotte qui le rappelle à la règle.

Malgré son insistance à faire cette observation, avec pleines de vociférations qui n’auront rien donné, Me Ousseynous Fall charge violemment le Juge Lamotte en ces terme : « Vous n’avez pas à nous indiquer la marche à prendre dans l’exercice de notre fonction d’avocat. Nous sommes la république la plus libre du monde et vous ne pouvez pas m’empêcher de faire mon travail avec votre courte carrière de magistrat et mes trente-cinq ans de barres ». 

Après avoir averti, après avoir indiqué qu’il sera obligé de prendre de mesures pour que l’ordre revienne dans le tribunal et pour une bonne poursuite du procès, le Juge Malick Lamotte, après une charge supplémentaire de Me Ousseynou Fall, qui lui demande de prendre les mesures qu’il veut, mais qu’il n’avait pas à lui apprendre son métier, a fait savoir au tribunal et au pool des avocats de Khalifa Sall, que Me Fall ne prendra plus part pour ce qui reste de l’audience.

Cette décision, ferme dans son genre, a créé, de suite, un brouhaha d’une rare nature dans la salle obligeant une suspension momentanée de l’audience. Nous y reviendrons en détail…

Senego

commentaires
Loading...