Procès Khalifa Sall : Pourquoi Me El Hadji Diouf est tant redouté au point d’être écarté !

Après une semaine de débats intenses du procès marathon du maire de Dakar, Khalifa Sall, les exceptions de nullité seront vidées  ce vendredi. Mais le hic dans cette affaire, c’est que Me  Hadji Diouf  est tellement redouté que ses pairs ont fini par l’écarter pour des raisons de commodité.

Me El Hadji Diouf qui est l’un des conseils les plus tonitruants du maire Khalifa Sall est aujourd’hui écarté de la défense de l’édile de la capitale sénégalaise. Pour cause, El Hadji Diouf a été perdu, lors de sa seconde constitution (pour la ville de Dakar), par une plaidoirie qui a défendu Khalifa Sall malgré l’interdiction qui lui  avait été faite expressément. ‘’Le bâtonnier a été saisi à nouveau sur cette question. Après avoir discuté avec l’ensemble des acteurs, il a souverainement décidé, en application  aux règles du barreau, que Me El Hadji Moustapha Diouf ne pouvait plus continuer comme avocat, ni d’une partie civile, ni d’un prévenu dans cette affaire. Ce n’est que l’application des textes du barreau. Cette mesure  s’appliquera  à tout avocat qui serait dans les mêmes conditions que notre confrère Me Diouf’’, poursuit Me Ndéguène. Mais le commun des mortels sénégalais a vraiment du mal à comprendre l’écartement de Me El Hadji surtout au moment où le procès bat son plein. En outre, ces derniers temps aussi, Me Diouf et plusieurs de ses collègues défendant l’Etat ont eu des échanges aigre-doux à la barre. Toutes choses en tout cas qui font que l’opinion publique sénégalaise a réellement du mal à comprendre cette décision du barreau.rapporte Senegal7.com

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok