Promesse tenue : Macky Sall réduit l’opposition à sa plus simple expression

Le successeur de Me Abdoulaye Wade avait pris l’engagement solennel, à l’entame de son premier mandat, de « réduire l’opposition à sa plus simple expression ». Sept ans après, on peut dire, selon Walf Quotidien, que Macky Sall a tenu promesse.

Entre résurrection de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei), emprisonnement des opposants (Karim Wade et Khalifa Sall) et instauration de la loi sur le parrainage, le constat est que l’opposition sénégalaise est au creux de la vague.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok