Proxénétisme: Le vigile de SupDeco prête une salle de classe à une prostituée pour ses passes

Le Tribunal des flagrants délits de Dakar a condamné I.Badji, vigile en service à SupDeco à payer une amende de 100.000 F Cfa. Le motif de cette condamnation résulte du fait que ce dernier a prêté à une prostituée et son client, une salle dudit établissement, moyennant de l’argent.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 29 septembre 2017, selon le journal l’As. I.Badji qui vient d’être fraîchement recruté pour assurer la sécurité de l’établissement, a commis l’irréparable en prêtant à la prostituée A.Samb et son client, une salle de classe, moyennant des espèces sonnantes et trébuchantes. Devant la barre, le prévenu est passé aux aveux: “Je reconnais mon erreur pour avoir cédé à la demande de la dame. Ma femme était malade et je devais lui payer une ordonnance qui coûte 3500 Fcfa et qui n’était pas en ma possession“, dit-il.

Habillé d’une chemise bleue et de jeans noirs, I.Badji qui semble regretter son acte, affirme “qu’il a commis cette forfaiture juste pour acheter des médicaments à sa femme et que c’est la seule fois qu’il a eu à poser un tel acte“. Son avocat a demandé au juge de prendre acte du mea culpa de son client et de faire preuve de clémence.

Le prévenu n’a pas nié son infraction, en plus il n’est pas un récidiviste. I.Badji est juste un étudiant qui n’a pas pu terminer les études, par manque de moyens et, est père de trois enfants“, souligne la robe noire, qui a demandé une application bienveillante de la loi. Le Tribunal des flagrants délits de Dakar a condamné I.Badji à verser la somme de 100.000 F Cfa.

commentaires
Loading...