QUEEN BIZ: Si Aïda Samb parle de moi, je lui dirai qu’elle a… elle risque de fondre, si elle s’est dépigmentée, c’est pour que…

QUEEN BIZ: Si Aïda Samb parle de moi, je lui dirai qu’elle a… elle risque de fondre, si elle s’est dépigmentée, c’est pour que…
QUEEN BIZ REPOND A AIDA SAMB: «si elle avait une belle forme, elle allait s’exposer, mais la graisse ne s’expose pas»
C’est une tuerie! Le nouveau clip de Queen Biz «Takma» avec une sonorité d’afrobeat fait l’unanimité dans les réseaux sociaux. Coumba Diallo de son vrai nom a tout de même tenu à dire ses quatre vérités à Aida Samb, qui a soutenu qu’elle n’exposerait jamais ses formes pour faire le buzz, comme le font certaines chanteuses.

Les Echos : Pourquoi Takma ?
Queen Biz : C’est une chanson pour les jeunes filles qui sortent avec des hommes qui ne font jamais l’effort de les prendre en mariage. Les jeunes filles vivent l’enfer avec les hommes. C’est un cri de cœur que j’ai aussi lancé à mon homme, juste pour lui dire qu’il est temps qu’il prenne sa décision.

Est-ce que Queen Biz a arrêté le mbalax pour l’Afrobeat ?
C’est mon style parce que je faisais de la variété. J’ai toujours su que le mbalax n’est pas mon terrain de prédilection, mais je voulais juste essayer. D’ailleurs, je veux lancer un appel aux Sénégalais pour qu’ils soient beaucoup plus tolérants avec moi. J’essayais juste et j’ai fait un album mbalax, là je suis retournée à ce que je maitrise le mieux. Vous savez que l’Afrobeat fait un ravage dans le monde de la musique, c’est pourquoi je m’y suis mise avec cette chanson Takma. Je précise que c’est moi-même qui l’ai composée. Je me suis dit qu’il est temps que je change de style et laisse le mbalax de côté afin d’exporter ma musique au niveau international, parce que le mbalax n’est pas international. Pour moi, le mbalax, c’était pour avoir un public et comme je l’ai eu là, j’en ai fini avec ce style.

Quel est le budget du clip ?
Je ne vais pas avancer de montant mais les observateurs avertis savent que j’ai mis des millions pour ce clip. Même pour l’habillement, je n’ai pas lésiné sur les moyens.

Cette fois-ci l’habillement est moins sexy, d’ailleurs d’aucuns pensent que vous faites partie des chanteuses qui exposent leurs formes pour faire le buzz…, des gens pensent même que Aïda Samb vous a clashée à ce propos

Chacun est libre de dire ce qu’elle veut. Chaque personne a sa façon de voir les choses. Si Aïda Samb parle de moi, je lui dirai qu’elle a raison parce que la graisse, ça ne s’expose pas, sinon elle risque de fondre. Il faut reconnaitre qu’il fait chaud ces temps-ci. Si elle avait une belle forme, elle allait s’exposer, mais tel n’est pas le cas. Aida, c’est ma sœur, mais dans la musique, il y a le showbiz et un côté artistique. Libre à elle d’avoir cette opinion, mais je le répète, trop de graisse ne s‘expose pas. Si nous nous habillons de la même façon, cela n’aura pas de sens. Aida Samb, si elle dit qu’elle ne veut pas faire le buzz, ce n’est pas vrai. Sinon elle n’allait pas se dépigmenter. Elle pouvait rester naturelle, mais si elle s’est dépigmentée, c’est pour que les gens la remarquent. Comme elle ne montre pas ses formes elle n’a qu’à s’habiller comme Soda Mama. Je ne blâme pas les gens qui ont choisi de se dépigmenter, mais sa sortie ne m’a pas plu. En tout cas, je n’ai pas de graisse.

Pouvez-vous revenir sur votre contrat à Shanghai ?
C’est vrai que j’ai décroché un contrat juteux à Shanghai. D’ailleurs, je dois y retourner pour commencer le travail. L’agence qui m’a recrutée cherchait une fille de teint noir, artiste africaine qui parle l’anglais et bien suivie dans les réseaux sociaux. Je rends grâce à Dieu. Si j’ai décroché cela c’est grâce à la musique. Donc je serai l’égérie de plusieurs marques.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok