Ralliement au camp présidentiel: les graves révélations de Moustapha Diakhaté sur Serigne Mansour Sy Djamil

Une sortie de l’ancien président du groupe parlementaire Benno Bokk Yakaar, Moustapha Diakhaté, qui fera réagir certainement El Hadji Mansour Sy Djamil. En effet, sur son compte facebook, Moustapha Diakhaté dans un post intitulé « El Hadji Mansour SY : de Marx à Christine Lagarde » accuse le leader de « Bes Du Niak » de vouloir rallier le Président Macky Sall à la veille des dernières législatives. Selon Diakhaté, le président n’a pas accédé à sa demande jugeant ses conditions excessives. In extenso la déclaration de M. Diakhaté.

« El Hadji Mansour SY : de Marx à Christine Lagarde

Il n’y a guerre longtemps le leader de, « Bes Du Niak », le bien nommé El Hadji Mansour SY, proclamait urbi et orbi que Macky SALL est le « meilleur président du monde ».

Et à la veille des dernières législatives, El Hadji Mansour SY a informé le Président de Bennoo bokk yaakar de sa volonté de rester dans la Majorité présidentielle en contre partie de quatre investitures dans des positions éligibles.

Jugeant ses présentations excessives, le Président SALL lui proposa deux candidatures à la députation dont la sienne, sur la liste du département Dakar. Propositions qu’il rejeta sous le prétexte que Dakar n’est pas gagnable par BBY.

Il se réfugia alors sur la liste nationale de la défunte Coalition Taxawu Senegaal et, comble de cécité politique, dernière Monsieur Khalifa SALL pour n’obtenir, finalement, qu’un seul député au lieu de deux que lui promettait Macky SALL.

Ce qui est pitoyable, c’est que les violentes attaques de Monsieur SY sont dirigées contre celui dont il magnifiait, il n’y a guerre longtemps, la qualité de sa gouvernance du Sénégal.

Ce comportement politique sinusoïdal est aux antipodes de ce que doivent être les principes et valeurs de quelqu’un qui s’autoproclame le gardien des vertus cardinales, des qualités sociales et morales de nos guides religieux.

Mais pour ceux connaissent le parcours idéologique tortueux d’El Hadji Mansour SY, il n’y a rien d’étonnant.

Le paléo marxiste, ancien révolutionnaire anticapitaliste est, aujourd’hui, POUR tout ce qu’il dénonçait.

A force reniements, de revirements, d’errements, il est devenu le perroquet de la Banque mondiale et du FMI, bref le thuriféraire de l’ultralibéralisme et son pendant la mondialisation financière internationale.

En fait, El Hadji Mansour SY a sa façon d’être : la double bouche, la versatilité et le narcissisme. »

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok