Rareté du ciment à Dakar: « la situation devrait durer » Les causes de la hausse du prix enfin connues

Le ciment se fait de plus en plus rare dans les magasins de dépôts à Dakar. La situation devrait durer au moins deux semaines, selon le ministère du Commerce, qui explique qu’elle est due à la panne d’une des machines de la Sococim, sur la Rfm.

D’après Ormar Diallo, chef de service régional du commerce de Dakar, le problème est en train d’être réglé. Tout devrait rentré dans l’ordre fin avril. La situation a fait que les clients de la Sococim se sont rabattus vers les concurrents le ciment du Sahel et Dangoté. Mais leur unité de production ne peut pas à elle seule suffire pour faire face à la demande du marché ».

Une nouvelle pénurie du ciment s’installe encore au Sénégal. Mais cette fois, c’est la panne de la machine à clinker de la Sococim qui serait la cause du problème.

En effet, a souligné Oumar Diallo du service du Commerce sur la RFM, la production de la Sococim est encore plus importante que celle de Dangote et des Ciments du Sahel, ce qui fait que la situation de manque se fait sentir.

Un manque du ciment qui a déjà entraîné une hausse du prix du sac, qui se vend désormais à 3300 francs sur le marché, au lieu de 3000 francs. Une situation qui devrait perdurer encore pendant 15 jours, le temps que la machine soit réparée, selon Oumar Diallo. Qui ajoute que la Sococim a déjà fait convoyer un bateau de clinker pour résorber le gap.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok