RDC: Kinshasa en guerre contre les rapts par taxis

La police met les grands moyens contre les cas d’enlèvement à bord des taxis.

Elle avait annoncé à la mi-mai l’interdiction des taxis de marque Toyota IST après des cas de rapt de passagers.

Depuis le début de l’opération mercredi, “la police a enregistré zéro cas d’enlèvement à Kinshasa et nous comptons aller jusqu’au bout”, selon le chef de la police.

“En plus de la couleur jaune pour bien les distinguer, les taxis doivent afficher le numéro attribué par l’hôtel de ville”, a-t-il précisé.

Les transports en commun représentent un des nombreux casse-tête de la vie quotidienne dans la mégapole de plusieurs millions d’habitants étendue de plusieurs dizaines de kilomètres.

commentaires
Loading...