Révélations explosives : « Wade aurait empoché entre 10 et 20 millions de dollars en 2005 »

C’est une révélation qui risque de faire beaucoup de bruit. Lors du procès de Patrick Ho, émissaire du conglomérat chinois Cefc accusé de corruption, ses avocats ont brandi devant le tribunal du district sud de New York une note explosive dans laquelle Cheikh Tidjane Gadio, ancien ministre des Affaires étrangères du Sénégal, affirmait qu’Abdoulaye Wade aurait reçu des pots-de-vin en 2005.
Sur cette note rédigée par Gadio en octobre 2014, il y révèle que le président de la République d’alors, Abdoulaye Wade, aurait empoché entre 10 et 20 millions de dollars (entre 5,7 milliards et 11,5 milliards Fcfa) par des entreprises chinoises, à la suite de la rétablissement des relations relations diplomatiques entre le Sénégal et la Chine, en 2005.

Confronté à ce rapport, Gadio n’a pas nié, mais s’est voulu catégorique. « C’est ce que j’ai entendu (à l’époque, NDLR), mais je n’ai pas eu de confirmation personnelle. Je regrette cette déclaration parce que je n’ai pas d’éléments pour la confirmer », a dit l’ancien ministre sous Wade, rapporte le quotidien Libération.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok