Révolte contre Wade: un vent de révolte souffle au Pds

«C’est la première fois que Wade est minoritaire dans le parti. Si Karim Wade ne vient pas diriger les opérations, nous lançons un appel aux responsables, particulièrement les jeunes, à n’accepter de servir de chair à canon à qui ce soit» confie un des frondeurs au quotidien les Echos.

Ces membres du Comité directeur et de Karimistes dénoncent également «l’absence totale de visibilité sur les tractations de Wade, notamment son voyage en Guinée, qui privilégie les intérêts de sa famille au détriment du Pds».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.