Revue de presse Foot les dernières informations de la presse sportive européenne.

Les propos de l’agent de Bale agitent l’Angleterre, la folle clause libératoire de João Felix à Benfica ou encore Santiago Solari plus que jamais menacé.

L’Angleterre s’agite après les propos de Jonathan Barnett
Une sortie à l’heure de jeu, les sifflets du Bernabeu et une rumeur selon laquelle Bale est rentré chez lui avant même la fin du Clasico samedi. Il n’en fallait pas plus pour agiter la planète football et surtout l’Angleterre sur le sort de son ancien protégé. Les propos de son agent, Jonathan Barnett, lundi sur Skysports, font la une de plusieurs journaux comme le Times ou le Mirror. Ce dernier indique même que, désormais, tous les cadors de Premier League sont en alerte sur la situation de Bale et vont observer celle-ci de près avant cet été. Cependant, le Sun calme vite les ardeurs de tout ce petit monde avec sa une. Selon le tabloïd, aucun club de Premier League n’aurait les moyens de ramener Bale à la maison. En effet, il pourrait demander un salaire de 650 000 livres par semaine, soit 755 000 euros. Une folie que ce soit pour Manchester United, Tottenham ou Chelsea.

La clause de João Felix passée à 200 M€ ?
Pas un jour ne passe sans que João Felix ne se retrouve en une d’au moins un des principaux quotidiens du Portugal. Ce matin, A Bola et Record affichent en une le prodige de Benfica. Le premier, pour rappeler que le club lisboète tient là une pépite et que tous les cadors européens se l’arrachent, Manchester United en tête, qui voudrait proposer un package de 180 millions d’euros afin d’attirer le joueur de 19 ans et son compatriote en défense centrale, Ruben Dias. Puis la Juventus Turin ensuite, qui veut lever la clause libératoire de Felix, fixée à 120 millions d’euros. Seulement, un problème intervient selon Record. À en croire, le média portugais le président de Benfica, Luis Filipe Vieira négocierait actuellement avec les représentants du joueur afin de faire passer cette clause à 200 millions d’euros. Quand on vous dit que le gamin rend toute l’Europe complètement folle…

Solari joue sa survie contre l’Ajax
Les secousses sont fortes actuellement au Real Madrid pour Santiago Solari. Après deux défaites consécutives face au FC Barcelone (0-3 puis 0-1) en quatre jours, la situation de Gareth Bale qui se détériore au sein même du vestiaire puis les propos de Luka Modric sur le non-remplacement de Cristiano Ronaldo, l’atmosphère commence à être irrespirable pour le technicien du Real. Pour Sport, il joue carrément son avenir ce soir en 8e de finale retour de Champions League contre l’Ajax Amsterdam. Une élimination et ce pourrait être la porte pour l’Argentin. Surtout que, d’après le quotidien catalan, son président Florentino Pérez lui chercherait déjà un remplaçant. Pas un très bon signe en effet.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok