Rufisque: La mineure s’évapore avec l’or de la patronne

De service dans une villa sise à la cité Sédima à Rufisque, I D femme de ménage démunie résidente à Keur Massar n’a pas tremblé en faisant main basse sur les bijoux en or de sa patronne. Un butin estimé à une valeur de quatre millions de nos francs cfa et qui était soigneusement confiné dans un coffre-fort. Elle a été jugée devant le tribunal pour enfants. Des faits qui remontent peu avant la Tabaski selon Vox Pop.
Et pour les deux présumés bijoutiers receleurs qu’elle a indexés notamment Khalifa Ababacar et Moussa Touré, ils sont en détention au commissariat urbain de Rufisque pour les besoins de l’enquête. Au terme de l’enquête, la piste d’un amant détourneur de mineur n’est pas à exclure.

commentaires
Loading...