Saly: La pr0stitu3e, Laïla Aïdara alias Zeïna vole près de 2 millions FCfa et de 6 téléphones à…

Saly: La prostituée, Laïla Aïdara alias Zeïna vole près de 2 millions FCfa et de 6 téléphones à son client

(Dakar) Deux millions cent quarante cinq mille francs Cfa. C’est le pactole dérobé par une prostituée sénégalaise, à son client français, P. J. La prostituée, Laïla Aïdara alias Zeïna, qui a opéré au moment où sa victime dormait, a également mis la main sur six téléphones portables. Elle sera piégée puis arrêtée par les pandores de la brigade de Saly.

Agée de 26 ans, Laïla Aïdara est de ses prostituées très courues dans la station balnéaire de Saly. C’est que Laïla qui se fait appeler Zeïna dans le milieu de la prostitution de luxe à Saly, a des atouts et pas des moindres, à même de donner le tournis aux clients les plus sélectifs. Comme points de chutes, les bars-restaurants et autres dancings qu’elle squatte pour piocher un client plein aux as.

 

Dans la soirée du 26 au 27 mai, Zeïna croise dans un célèbre bar-restaurant de Saly, un client français, P. J. qui a fait sa connaissance par l’intermédiaire d’une autre prostituée, Da Er. Mis en contact, P. J. et Zeïna conviennent, au détour d’une soirée colorée, de se retirer au domicile du Français, sis au campement Nguékokh. Selon Zeïna, elle avait convenu avec son client d’une passe de 100 000 FCfa, le deal étant que la partie de jambes en l’air allait être filmée. Une fois dans l’intimité de la chambre du Français, explique la fille de joie, il y a eu une mésentente, l’homme étant devenu agressif, après son refus de se livrer à ce jeu (film). Le deal de départ, moyennant 100 000 FCfa, n’étant plus d’actualité, elle a peaufiné un plan pour dépouiller le Français. C’est ainsi qu’elle a pu apercevoir un coffre-fort dans la pièce et y a jeté son dévolu.Avec le butin, elle s’offre un anniversaire de reine

Sa stratégie visant à déposséder son client affutée, elle passera à l’action au moment où le Français, assurément ivre, avait plongé dans les bras de Morphée. Zeïna en profite pour faire main basse sur la somme de 3 000 euros, six téléphones portables et une carte bleue. Après coup, la prostituée vide les lieux, rejoint ses amies dans un dancing et fait la fête, célébrant ainsi son anniversaire en dépensant sans compter.

Le 28 mai suivant, le nouveau commandant de brigade de Saly, l’adjudant chef Boubacar Diémé, saisi d’une plainte par la victime, ouvre une enquête et lance ses hommes aux trousses de la prostituée. L’exploitation du numéro de l’un des téléphones portables volés a permis de localisation le détenteur de l’appareil. Il s’agit d’A. S. G. qui l’avait ramassé le jour de la célébration de l’anniversaire de Zeïna dans ledit dancing.

Poursuivant leurs investigations, les pandores sont parvenus à le convaincre à collaborer à l’action de la justice et lui donnent rendez-vous quelque part, où il devait se présenter avec Zeïna. La prostituée qui n’y a vu que du feu, s’est présentée au point du rendez-vous. Elle est ainsi cueillie par les gendarmes qui ont découvert en sa possession, 1 065 euros, 51 000 FCfa en billets et 15 000 FCfa en petite monnaie. Placée en garde à vue, Zeïna Aïdara a été déférée au parquet de Mbour, pour vol de numéraires, six téléphones portables commis la nuit.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok