Santé: Ce qu’il faut savoir avant de concevoir un bébé

La santé des parents a un réel impact sur celle des enfants. D’après plusieurs études britanniques, les parents doivent adopter une bonne hygiène de vie bien avant la conception d’un enfant. Car, cela a une grande influence sur la santé du futur bébé.

Par ailleurs, une femme enceinte doit également surveiller son hygiène de vie. Pas d’alcool, pas de cigarette, ni aucune autre drogue durant les 9 mois de grossesse, et bien au-delà. Dans la revue The Lancet du 17 avril, des chercheurs britanniques ont publié une série d’études. a L’intérieur, ils démontrent que la santé des parents influence celle des enfants et ce, bien avant la conception. Ainsi, tous les deux parents sont concernés, le père comme la mère.

Connaître les facteurs à risque
Avant de concevoir, il ne faut pas seulement prendre en considération son alimentation, car il y a plusieurs autres facteurs en jeu. Entre une mauvaise alimentation, un surpoids, le stress ou encore un excès de caféine, plusieurs facteurs sont à risque. Lorsqu’ils ne sont pas surveillés, le bébé peut naître avec un risque de maladies cardiovasculaires, métaboliques ou encore du système immunitaire.

En outre, trois mois avant la conception, il faut adopter une hygiène de vie saine : faire du sport, manger équilibré et sain. Au moment de la conception, si la femme est obèse, elle peut avoir des problèmes à allaiter, mais plus grave encore, une surcharge pondérale de l’enfant augmente le risque qu’il soit mort-né. Pour le père, l’obésité peut conduire à la diminution de la qualité du sperme.

Pour venir à bout de cela, les parents doivent se renseigner au maximum avant de prétendre à la conception d’un enfant. Le manque d’information fiable peut également constituer un risque.

Afrikmag

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok