Scandale à la CBAO-Attijari : la conseillère clientèle puisait dans les comptes bancaires des clients pour enrichir celui de son mari

Libération révèle que le doyen des juges a, la semaine dernière, inculpé et placé sous mandat de dépôt Bineta Samb, conseillère clientèle à la Cbao-Attijari, dans le cadre d’une rocambolesque affaire qui écorne l’image de la banque.
Une banquière qui volait ses clients. C’est ainsi que l’on peut résumer l’affaire Binta samb du nom de cette conseillère clientèle à la Cbao-attijari qui a été inculpée et placée sous mandat de dépôt par le doyen des juges la semaine dernière. Depuis 2016, écrit Libération, la conseillère clientèle pompait dans les comptes des particuliers sans attirer l’attention. Jusqu’à récemment lors qu’un client a assigné la banque pour un retrait de 7 millions de fcfa effectué dans son compte alors qu’il n’a jamais autorisé l’opération. Les vérifications entamées de suite ont permis de remonter à Binta samb qui a fait des aveux à ses supérieurs mais aussi à la division des investigations criminelles (dic) lors de son interrogatoire sous le régime de la garde à vue.

Pour le moment, le préjudice provisoire est estimé à plusieurs millions de fcfa. Si Binta Ba a agi depuis plusieurs années sans attirer l’attention c’est qu’elle ciblait les comptes dormants et ceux des immigrés. Les fonds détournés étaient systématiquement virés dans le compte de son mari. A sa décharge, ce dernier qui exerce à Goudiry avait remis son identité bancaire à son épouse et n’a jamais douté de ces agissements. Au niveau de la banque, les vérifications se poursuivent pour cerner les dégâts financiers à la suite de cette affaire très embarrassante…

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok