Scandale pétrogaz : 300 milliards de pertes fiscales, selon Diaz fils

La plateforme “Aar linu bokk” a tenu son 2e rassemblement autorisé, ce samedi, au rond-point des allées du Centenaire. L’objectif reste inchangé : éxiger la transparence dans la gestion des ressources pétrolières et gazières au Sénégal. Prenant la parole, le maire de la commune de Mermoz Sacré-cœur a lancé un appel aux participants au dialogue national. “Il n’y aura pas de dialogue politique dans ce pays. Et aujourd’hui, j’invite toutes les forces vives de la nation qui ont souhaité participer à ce dialogue national de poser comme condition, la transparence dans la gestion des ressources naturelles”, suggère Barthélemy.

Pour lui, la mobilisation citoyenne doit se poursuivre pour pousser le régime en place “à renégocier les contrats”. “Il y a presque une dizaine de puits pétroliers et gaziers. Et le scandale de 6000 milliards ne concerne que deux puits. Les pertes fiscales, sont estimées à près de 300 milliards de Fcfa. Ça ne concerne que Kayar Offshore et Saint Louis offshore. Quand sera t-il donc des puits restants ? La vérité est que le Président Macky Sall a le pouvoir de renégocier les contrats”, martèle le khalifiste.

Seneweb

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.