Scandaleux ! Beyonce se retrouve mêlée à une affaire de justice à cause de sa fille Blue Ivy. Retrouvez les détails dans la suite de cet article.

Tout va bien pour Queen Beyoncé ! Beyoncé menant une vie très épanouie avec son amour JAY-Z, Beyoncé très fière de son corps qui est plus pulpeux que jamais après sa grossesse, Beyoncé très heureuse avec ses trois enfants…Mais si tout sourit à Beyoncé, la belle fait parler d’elle pour une raison bien particulière aujourd’hui ! En effet comme le rapporte le Daily Mail, la chanteuse a décidé de déposer le nom de sa fille, Blue Ivy.

Un nom qu’elle affirme vouloir exploiter pour la vente de produits cosmétiques, produits électroniques, livres, tasses, sacs, accessoires pour cheveux, vêtements pour bébés, jeux de cartes, jeux vidéo…
Mais voilà, une société d’événementiel, Blue Ivy Events, utilise déjà ce nom, et ceci depuis 2009, soit trois ans avant la naissance de la fille aînée de Beyoncé et JAY-Z.

Ce qui n’a pas plu à la star, qui visiblement veut être seule dépositaire de ce nom ! La jeune femme a donc intenté un procès à la société pour qu’ils renoncent à ce nom, une initiative qu’elle a tenté de faire « discrètement » pour que le public ne soit pas au courant, selon les documents récupérés par le Daily Mail.

En retour, la société Blue Ivy Events accuse la chanteuse de ne pas vouloir commercialiser le nom de sa fille, mais de vouloir purement et simplement empêcher d’autres personnes de s’en servir ! Or comme la société ont eu l’idée de ce nom avant elle, la chanteuse n’a pas tous les droits sur Blue Ivy.

Beyoncé va-t-elle insister ?
Affaire à suivre…

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...