Sc@ndale diplomatico-financier : La Consule générale du Sénégal à milan a contracté un prêt bancaire de 850 000 euros: Dakar, menacé d’une plainte

Une affaire de prêt bancaire met au-devant de la scène l’un des Consulats-phares du Sénégal en Occident. Il s’agit d’un scandale diplomatico-financier autour d’un prêt bancaire de 850 000 euros, contracté par la Consule générale du Sénégal à milan, Rokhaya Ba Touré.

N’étant point ordonnatrice des dépenses, cette dernière a engagé le Sénégal dans une opération de location-vente, en tenant à l’écart sa Hiérarchie. Elle a demandé et obtenu ce prêt, alors qu’elle n’est point ordonnatrice de dépenses, aux yeux de la loi.

SourceA fait état d’une affaire d’argent qui met au-devant de la scène l’un des Consulats-phares du Sénégal en Occident. Il s’agit en clair d’un scandale diplomatico-financier autour d’un prêt bancaire de 850 000 euros, contracté par la Consule générale du Sénégal à milan, Rokhaya Ba Touré.

N’étant point ordonnatrice des dépenses, cette dernière a engagé le Sénégal dans une opération de location-vente, en tenant à l’écart sa Hiérarchie. Elle a demandé et obtenu ce prêt, alors qu’elle n’est point ordonnatrice de dépenses, aux yeux de la loi.

L’Agent-comptable de l’Ambassade du Sénégal à Rome, découvre-t-on, s’est opposé à tout paiement de la créance. La Banque Unicredit qu’elle avait approchée pour obtenir la somme et l’Agence immobilière menacent ainsi, de poursuivre, dans les prochains jours, l’Etat du Sénégal.

L’affaire gène le Ministère des Affaires étrangères, d’autant plus que Rokhaya Ba Touré, auteur des faits qui a fermé en 2016, le Consul général pour un baptême, est très proche de Macky Sall.
senegaldirect avec leral

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.