Sedhiou: Trente millions d’une association suisse pour une case des tout-petits à Goudiabya

Le village de Goudiabya, situé à la périphérie sud de la commune de Sédhiou va étrenner en octobre 2018 sa case des tout-petits. Le coût global de la construction et de l’équipement est estimé à trente millions de francs Cfa. Le projet est financé par l’association suisse dénommée Ecole maternelle ndimbal Ngir xale (Aide aux enfants) que dirige Marielle Furter.

Tout est parti des dures conditions d’études des enfants de ce village qui, jusque-là, n’ont connu que les abris provisoires fabriquées avec des palissades en tige de bambous. Ces classes sont érigé souvent des semaines après les ouvertures des classes et s’envolent dès les premiers coups de vent du mois de Mai.

Ce coup sacré porté au quantum horaire, ces investissements annuels non pérennes, l’absence de table bancs et les ardents rayons solaires qui pilonnent les enfants à longueur de journée, ont amené un fils du terroir, El Hadj Diémé, à solliciter auprès de partenaires cette infrastructure scolaire.

Le directeur Amadou Tamba s’en félicite et pense que c(est une grosse épine que l’association suisse vient leur ôter des pieds. Il a exprimé toute la satisfaction qu’a ressentie l’association des parents d’élèves dont les membres éprouvaient toutes les difficultés à scolariser leurs enfants à Sédhiou située à 2 kilomètres.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok