Le Sénégal au cœur de la bataille contre l’extermination des Rohingyas en réunion de conseil de sécurité de l’Onu

Pour le Sénégal les mots ne suffisent plus. Les déclarations de désapprobation n’ayant pas réglé la situation, le gouvernement est passé à la vitesse supérieure. Suivant ainsi la logique d’attaque enclenchée par le chef de l’Etat depuis que la situation a empiré en Birmanie.

Après la déclaration conjointe faite avec son homologue turc, Recep Erdogan et sa sortie musclée à la tribune des Nations Unies, Macky Sall a encore engagé le Sénégal dans une bataille plus rude contre l’épuration ethnique visant les Rohingyas. Selon L’Observateur Des violences qui ont fait des centaines de milliers de morts et contraint plus de 460 000 membres de cette minorité musulmane à fuir vers le Bengladesh.

commentaires
Loading...