Sénégal / Kenya : Analyse et notes du match des Lions

Le Sénégal s’est remis de son choc suite à la défaite contre l’Algérie de jeudi passé sur le score d’un but à zéro. Devant aller chercher leur qualification ce lundi face aux Harambee Stars, les Lions se sont imposés au fur et à mesure d’un match poussif.

Au lendemain du revers face aux Fennecs, Aliou Cissé se devait de remobiliser ses troupes pour rebondir et aller chercher leur qualification à la dernière journée des phases de groupe face au Kenya. Car il faut le dire, la défaite face à la formation de Djamel Belmadi avait fait coulé beaucoup d’encre, et le peuple sénégalais avait presque perdu espoir du titre continental.

Avec déjà trois changements opérés dans son onze de départ, avec notamment les titularisation de Henri Saivet, Lamine Gassama et Saliou Ciss, Cissé avait cœur avec ses hommes de montrer qu’ils avaient du caractère et surtout une force mentale que beaucoup remettent en cause. Au delà de ces aspects, les joueurs devaient montrer qu’ils étaient toujours vivants pour prétendre au sacre, le rêve du peuple sénégalais.Dans le jeu, on sentait dès l’entame de la rencontre, la présence d’une touche technique aguerrie en la présence de Saivet. Le sociétaire de Newcastle n’a pas déçu son monde. En effet, apportant plus de maîtrise dans l’entre-jeu des Lions avec Gana et Badou Ndiaye, Saivet a imposé son rythme au fil du match. Sur les coups de pied arrêtés, il a démontré qu’il était celui sur qui l’équipe pouvait compter pour leur réussite. De par sa prestation, Saivet n’est ps loin de la performance de l’homme du match.Sur son aile droit, Lamine Gassama a apporté de la présence physique et a été d’un réel apport offensif. Prenant la place de Moussa Wagué sur le côté droit de la défense, Gassama aura fait la satisfaction du sélectionneur qui a opéré à ce choix lors de ce match. Bousculer sur le plan physique, le Sénégal avait besoin de redonner de l’air dans ce secteur. Auteur de presque deux passes décisives, Lamine Gassama a livré une grosse performance et pourrait certainement compter sur la confiance de Cissé. Idem pour la prestation de Saliou Ciss, qui a été à l’origine du premier penalty. Le joueur du SCO d’Angers, a géré son match surtout en seconde période.

Dans le secteur offensif, le retour d’Ismaïla Sarr n’a pas été trop senti à part l’ouverture du score sur une belle volée. L’ailier de Rennes n’a pas vraiment dominé son adversaire direct, peut-être trop juste du retour de sa blessure. Mais comme à l’accoutumée, il a essayé de percuter mais sans réel apport. Mbaye Niang, toujours transparent sur front de l’attaque sénégalaise, n’a pas vraiment apporté le danger dans la surface adverse. Lancé sur le côté gauche de la surface, l’attaquant du Stade de Rennes a quand même réussi à user de sa technique pour s’offrir une frappe tendue captée par le gardien de but adverse. Moins inspiré à l’image de son premier penalty du match manqué, Sadio Mané a sauvé tout de même son match en marquant le second but des Lions avant de convertir le second penalty obtenu par les Lions. Élu homme du match par la CAF, la vedette de Liverpool est désormais lancé dans sa compétition à égalité de but avec son concurrent Salah (2 buts).

Invité surprise du onze de départ d’Aliou Cissé, Alfred Gomis a pourtant assuré dans la rencontre. Un peu juste sur sa première intervention du match avec une sortie ratée, le joueur de SPAL a par la suite sauvé les cages Sénégalaises à deux reprises sur les deux seules tentatives kényanes du match. Blessé au doigt à 25 minutes du coup d’envoi de la rencontre de ce lundi, Edouard Mendy a créé la frayeur dans la tanière. Menée par un Kalidou Koulibaly des grands jours, la défense des Lions a été imperméable tout au long du match.

Un match pas des meilleurs de la formation d’Aliou Cissé, mais qui lui aura permis d’assurer l’essentiel: la victoire ou la qualification ! Prochaine étape, l’Ouganda, le dauphin de l’Egypte dans la poule A. Rendez-vous ce vendredi, à partir de 19H00 GMT.

Les notes du match des Lions : Kenya vs Sénégal

Notés 7 : Sadio Mané – Badou Ndiaye – Lamine Gassama – Kalidou Koulibaly

Notés 6 : Saliou Ciss – Cheikhou Kouyaté – Gana Guèye – Ismaïla Sarr – Alfred Gomis

Noté 8 : Henri Saivet

Noté 5 : Mbaye Niang

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.