« Sénégal zéro déchet » : encore une infox ou « fen-news » sous Macky II

« Autre chose est dire, et autre chose faire » dit l’adage. Ceci dit, entre une idée émise et le passage à l’acte, il y a une grande étape qui n’est pas toujours évidente à franchir. Et, personne, mieux que Macky-président, n’est bien placé pour le savoir. Après tout, il ne se départ pas de son penchant à toujours aligner des slogans, les uns plus creux que les autres.

« Sénégal zéro déchet » est le nouvel ajout à cette longue liste de slogans : « La patrie avant le parti », « Gouvernance sobre et vertueuse », « On accélère la cadence », « Au travail », « Un Sénégal de tous, un Sénégal pour tous », « Fast tract ». C’est encore une information pensée et créée depuis le palais, seulement l’info est loin de la réalité, d’où son allure d’infox ou « Fen news ».

Quand on fait le bilan des sept années de son magistère, nous nous rendons à l’évidence que le résultat est l’opposé de ces slogans. C’est pour dire que le résultat de « Sénégal zéro déchet » sera aussi plus d’anarchies, plus de pagailles, plus de désordre et plus d’insalubrité.

Cela ne devrait nullement étonner ! On sait désormais avec Macky-président que les slogans servent à faire diversion afin de lui permettre de continuer tranquillement à aller au bout de sa logique politicienne.

Aujourd’hui comme hier, Macky-président utilise « Sénégal zéro déchet » pour endormir son monde ; il va encore utiliser son entourage comme des oranges pressées destinées à être jetées après usage. Cette infox marque un nouveau départ d’une longue marche qui conduira les Sénégalais vers un avenir incertain. Pour mieux réussir, il agite le dialogue national qui n’est en réalité que du genre « Miel empoisonné » pour se refaire une virginité politique.

Il est très bien aisé de voir que « Sénégal zéro déchet » est une chimère, une Infox ou encore des « Fen news » destinés au matraquage idéologique afin de prendre possession des esprits. À voir Macky-président, on sait qu’il ne croit même pas au « Sénégal zéro déchet » car il n’a pas réglé les préalables. Il suffit de voir son ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique à l’œuvre pour s’en rendre compte. Voila un homme bon au contrôle de l’opinion qu’à remplir sa mission ; confondant travail bien fait et tourisme religieux, allant de foyers en foyers. Ce n’est pas avec ces genres d’hommes que « Sénégal zéro déchet » pourra être une réalité.

Il est important de rappeler à Macky-président et son monde que les préalables à la réussite de ce chantier ont pour noms « Culture de la salubrité » et constance dans cette logique. Les dirigeants qui ont réussi à bâtir des villes salubres au Rwanda et au Maroc ont cette « Culture de la salubrité » et la constance dans leur logique. Or, au Sénégal, nous avons des dirigeants qui ont encouragé le désordre, l’anarchie, la pagaille et l’insalubrité depuis Mathusalem.

Que ces mêmes dirigeants sortent de leur longue somnolence pour nous chanter « Sénégal zéro déchet », c’est simplement pour créer des Infox ou « Fen news ». Donc, quiconque croit encore aux dires de Macky-président, surtout sur cette question, est semblable à celui à qui l’on a fait croire que le bateau va accoster à l’aéroport et qui est resté dans une attente sans fin.

Soumaila MANGA, président Debout Pour La Patrie

Membre du Mouvement JUSCA

Candidat de « Ziguinchor JOGNA » pour la mairie de Ziguinchor

[1] « Fen » est un mot Wolof qui veut dire « Mensonge », une façon de dire « Fake-news » ou « Infox »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.