Sept morts dans un affrontement entre milciens et rangers

Quatre pécheurs et trois miliciens ont été tués jeudi dans des affrontements impliquant des éco-gardes sur le lac Édouard à la frontière entre l’Ouganda et la République démocratique du Congo, selon des sources locales.

« Quatre pêcheurs et trois Maï-Maï (miliciens) sont morts », a déclaré à l’AFP Bihango Sabuni, président des pêcheurs de la localité de Vitshumbi dans le Nord-Kivu au milieu du parc des Virunga.

Selon lui, il y a eu « des échanges de tirs entre des miliciens qui avaient pris en otage des pêcheurs et une équipe de patrouille d’éco-gardes ».

Un pêcheur et un éco-garde ont également été blessés dans cet affrontement, a ajouté Delphin Katembo, chef administratif de l’entité.

Les responsables de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) qui emploie les éco-gardes n’ont pu être joints immédiatement par l’AFP.

Les Maï-Maï sont des miliciens constitués sur une base ethnique et dont les actions vont de la défense des intérêts communautaires à la grande criminalité.

Les enlèvements de pêcheurs sont régulièrement rapporté tout comme les rapts de membres d’autres catégories sociales (humanitaires, médecins, paysans …) dans le Nord-Kivu.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok