Sept soldats burkinabè tués par l’explosion d’une mine

Sept soldats burkinabè ont été tués et trois autres blessés sur l’axe Djibo-Barboulé dans le nord du Burkina Faso selon des sources sécuritaires.

Leur véhicule a sauté sur une mine.

Mardi, l’armée a mené une opération dans la localité et neutralisé une trentaine de djihadistes, d’après des sources locales jointes par la BBC.

Le véhicule de tête d’un convoi de l’armée burkinabè en mouvement de Baraboulé vers Djibo, dans la région du Sahel, a sauté sur un engin explosif au sortir d’un pont.

Les forces de défense et de sécurité du Burkina Faso ont plusieurs fois été victimes de ce genre d’attaque autant dans le Sahel que dans l’Est du pays.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok