Seydi Gassama: Le capitaine Mamadou Dièye “ne doit pas être persécuté, il faut le laisser partir”

Le président de la Section sénégalais d’Amnesty international ne comprend pas comment on peut retenir quelqu’un dans un corps, fut-il l’Armée, contre son gré. Seydi Gassama évoque ainsi le cas du Capitaine Mamadou Dièye.

 Le défenseur des droits de l’Homme pense que le Capitaine Mamadou Dièye devrait être autorisé à quitter l’Armée. Car le retenir dans ce corps peut s’avérer dangereux pour ce corps. Parce que c’est une personne démotivée.

“On ne peut pas obliger quelqu’un à rester dans un corps auquel il ne veut plus appartenir. Donc, que ce soit pour les magistrats ou les militaires, les policiers ou les gendarmes, lorsque quelqu’un ne veut plus continuer à travailler dans son corps, aucune loi ne devrait pouvoir l’empêcher de partir de ce corps. C’est même très dangereux pour les corps militaires et paramilitaires de garder des personnes dans ces corps contre leur gré parce que ce sont des gens extrêmement démotivés, qui peuvent à l’intérieur saper le moral d’autres personnes”, soutient Seydi Gassama.

D’après Seydi Gassama, le capitaine Dièye “ne doit pas être persécuté, il faut le laisser partir parce qu’il ne veut plus rester dans l’Armée.”

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok