SEYDOU GUÈYE PROMET SUR ’’UNE COMMUNICATION AUTHENTIQUE BASÉE SUR LE RESPECT’’

Dakar, 26 juin (APS) – Le nouveau ministre en charge de la Communication de la présidence de la République dit vouloir instaurer, avec Abdoulatif Coulibaly, porte-parole de la présidence, ’’une communication authentique basée sur le respect’’, en collaboration avec les médias, ’’partenaires de premier plan’’.
 ’’Nous allons mettre en œuvre une communication authentique, basée sur le respect de toutes les parties intégrantes de notre société, ouverte en particulier aux acteurs des médias qui sont des partenaires de premier plan’’, a t-il dit dans un entretien avec le quotidien L’As paru ce mercredi.
L’ancien secrétaire général du gouvernement Seydou Guèye a été nommé, mardi, ministre conseiller en communication à la présidence de la République, en remplacement du journaliste, philosophe et écrivain El Hadj Hamidou Kassé. 

L’ancien ministre de la Culture Abdoulaye Latif Coulibaly a été nommé porte-parole de la présidence de la République. M. Coulibaly a été ministre de l’Intégration africaine et porte-parole du gouvernement, ensuite secrétaire général du gouvernement, avant d’occuper le poste de ministre de la Culture.


’’Je me consacrerai entièrement à cette charge avec la fierté de servir le chef de l’Etat et tous les concitoyens’’, a dit Seydou, promettant de ’’travailler en parfaite intelligence avec le ministre porte-parole de la présidence, Abdou Latif Coulibaly dans une perspective de mise en cohérence de la communication de la majorité présidentielle’’.
Selon Seydou Guèye, ’’la charge de la communication du président de la République, Macky Sall est un véritable défi au vue des performances économiques et sociales qu’il a insufflées durant le septennat, point de repère indélébile de l’émergence de notre pays avec le Plan Sénégal émergent (PSE)’’.
’’Ensuite du point de vue de la mise en perspective de la vision du président, articulée autour du resserrement organique et du recentrage des missions essentielles de l’administration, le tout en mode fast-track, de nouvelles postures de communication s’imposent, pour permettre aux sénégalais d’y adhérer’’, a-t-il ajouté.
Pour le ministre en charge de la Communication à la présidence, ’’les nouvelles orientations du quinquennat du président Macky Sall convoquent de nouveaux défis dans la mise à disposition de l’information, l’explication de la pertinence des actions du chef de l’Etat et surtout susciter l’adhésion de nos concitoyens qui sont les principaux bénéficiaires de toutes les réformes entreprises (….)’’.
’’Il s’agit de permettre aux Sénégalais, particulièrement aux jeunes et femmes, de mieux cerner l’intérêt des politiques mises en œuvre par le chef de l’Etat pour un Sénégal émergent dans l’équité, la justice et surtout dans le souci de laisser un pays où il fera bon vivre aux générations futures ’’, a-il expliqué.
Aussi, a-t-il précisé, ’’les nombreuses mutations mondiales, combinées aux belles performances de notre pays, le tout dans un environnement marqué par des enjeux multidimensionnels nous engagent forcément dans nos missions de communication’’.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok