Seynabou Ndiaye Diakhaté répond au procureur : « le travail de l’Ofnac est fait dans la règle de l’art… »

La réaction de Seynabou Ndiaye Diakhaté présidente de l’Office national de Lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC) suite aux déclarations du Procureur de la République Serigne Bassirou Guèye est attendue depuis quelques jours. Voilà c’est fait. Elle précise que la structure qu’elle dirige a fait son travail dans la règle de l’art… 
La présidente de l’Ofnac, Seynabou Ndiaye Diakhaté demande au Procureur de la République Serigne Bassirou Guèye d’aller revoir ses dossiers et de choisir un juge d’instruction pour aller au fond des choses. 
« L’Ofnac a fait son travail dans la règle de l’art. Il (le procureur) lui-même l’a dit. L’Ofnac a déposé dix sept dossiers dont celui du Coud et de Petro-Tim. Je l’(Procureur) aurais suggéré de choisir un juge d’instruction pour aller au fond des choses », a déclaré Seynabou Ndiaye Diakhaté. 
Lors de sa conférence de presse, le Procureur de la République Serigne Bassirou Guèye a promis de faire retourner à l’OFNAC les rapports du Centre des Œuvres universitaires de Dakar (COUD) et celui de Petro-Tim pour complément d’informations… 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.