Actualité au Sénégal - Actualité Sénégalaise

Simon : “Tout ce que je n’aime pas au Sénégal”

Le rappeur Mouhamed Simon Kouka vient de sortir un nouveau single. Dans “Tiit moo ma tere dee”, un titre engagé, le Yen a marriste, tape sur le système. Dans un entretien accordé au journal L’EnQuête+, le rappeur y dénonce tout ce qui ne lui plait pas au Sénégal

“Tiit moo ma tere dee”, une synthèse du Sénégal
C’est l’atmosphère dans laquelle baigne actuellement notre pays qui m’a poussé à le faire. On fait peur aux gens, in veut les museler. Une certaine presse est partisane. Ce single est vraiment un cri du cœur de ce qui se dit dans les rues, un peu partout au Sénégal. Aujourd’hui, ceux qui nous gouvernent nos d’yeux que pour les élections de 2019. Ils ne s’occupent pas des problèmes des populations.

“La France est partout”
Actuellement, dans le secteur agroalimentaire, il y a des entreprises françaises implantées un peu partout. Pour les stations services, ils ont le monopole sur les grands axes. Nos routes, ce sont eux qui les construisent. Ils gagnent quasiment tous les marchés de l’Etat dont le Ter. Le Franc CFA, je n’en parle même pas. Car, tous les pays qui sont dans la zone CFA sont les plus pauvres d’Afrique. Et ce sont nos dirigeants qui leur facilitent toutes ces choses là.

“Une justice instrumentalisée”
Dans “Jaay dolle baaxul”, on fait référence au fait de tout vouloir accaparer. On voit une justice qui est instrumentalisée. On voit des gens qui sont convoquées au tribunal et à la Dic pour telle ou telle autre raison alors que d’autres, qui ont transhumé, ont fait autant ou plus que ceux qui sont sur la sellette. Mais c’est aussi, le fait de prendre de l’argent et de servir à des jeunes pour qu’ils soient des nervis. Et c’est autant l’opposition que le parti au pouvoir qui usent de ces méthodes. Mais j’en veux plus au parti au pouvoir qui nous a vendu la patrie avant le parti.
Pourquoi j’attaque Amadou Ba, Yakham Mbaye, Cissé Lo, Jules Diop
Amadou Ba, Souleymane Jules Diop, Yakham Mbaye, Moustapha Cissé Lo, ont attaqué directement et publiquement Yen a marre. Ils ont traité cette jeunesse de corrompue. Ils ont accusé des jeunes, objectifs et équidistants, sans donner des preuves de ce qu’ils avancent. Ces gens n’ont pourtant pas hésité à sortir des documents contre l’ancien Premier ministre, Abdoul Mbaye, contre le maire de Dakar. Il n’y a aucun document sorti pour dire que les jeunes de Yen a marre sont corrompus. Quand, ils ont la possibilité de mettre les bâtons dans les roues, ils abusent.

Une plainte contre Macky
On est en train de prépare une plainte contre le gouvernement par rapport aux 50 milliards FCFA qui ont servi à confectionner les cartes d’électeurs. Comment a-t-on pu utiliser autant d’argent et que les Sénégalais n’ont pu retirer leurs cartes. La lutte, elle continue.

vous pourriez aussi aimer
commentaires
Loading...
Close