Souadou Gueye, victime des affrontements « C’était un complot »

Souadou Gueye est la principale victime de la bagarre qui a éclaté samedi dernier à Pikine entre militants de l’Apr. Touchée à la tête avec une chaise elle a eu le crâne rasé avec des points de sutures. Elle réclame justice et crie au complot.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok