Souleymane Camara à la Génération 2019 :  »Mettez vos égos de côté »

L’équipe nationale devant prendre part à la CAN 2019 peut aspirer à tout si les joueurs taisent leurs égos et tirent dans le même sens, a affirmé l’attaquant de Montpellier (France), Souleymane Camara qui a pris part à trois phases finales de CAN (2002, 2006 et 2012).

‘’En 2002, le groupe était traversé par des courants différents. Il y a eu même de la friture et des frictions entre joueurs, mais, sur le terrain, il y avait une solidarité telle que nous pouvions soulever des montagnes’’, a rappelé l’expérimenté attaquant.
‘’Si je peux me permettre, c’est le conseil que je peux donner à ce groupe constitué de très grands joueurs’’, a ajouté l’attaquant de Montpellier à APS rapporté par wiwsport.
Grâce à cette solidarité, la Génération 2002 se disait qu’elle pouvait battre n’importe quel adversaire qui se place devant elle, a indiqué Souleymane Camara, benjamin du groupe de performance lors de la CAN jouée au Mali.
‘’Quand je vois cette équipe avec la qualité des joueurs, seul le manque de solidarité peut être source de fragilité’’, a-t-il dit, indiquant ne pas connaître de l’intérieur le groupe pour émettre des jugements de valeur.
‘’Mais, je n’ai pas l’impression que lors des précédentes compétitions, ils ont tiré dans le même sens dans les moments difficiles’’, a commenté Souleymane Camara du haut de ses 36 ans.
En Egypte pour cette CAN, tout le monde ne sera pas content, notamment les remplaçants, mais ils doivent savoir mettre en avant l’intérêt général, celui de toute une Nation qui attend son premier sacre continental, a ajouté l’ancien pensionnaire de l’académie Aldo Gentina de Dakar.
‘’Ce n’est jamais évident d’être laissé sur le banc lors d’une compétition, mais tout le monde ne peut pas jouer’’, a-t-il fait savoir, appelant à une solidarité agissante dans le groupe de performance.

Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.