Souleymane Camara sur la tanière: « Sadio Mané doit s’inspirer de El Hadj Diouf en 2002… »

Le meilleur buteur de Montpellier où il dispute sa 12e saison s’est longuement exprimé sur l’équipe nationale du Sénégal notamment le lion le plus attendu de la CAN, Sadio Mané. Souleymane Camara finaliste de la coupe d’Afrique des nations 2002 prodige des conseils au jeune Mané pour nourrir les attentes des sénégalais.

L’importance des statistiques dans le football d’aujourd’hui n’est-elle pas en train de compliquer la tâche aux attaquants : tout le monde a envie de marquer, on devient de plus en plus égoïste devant le but

C’est connu : les attaquants sont égoïstes. On veut tout le temps marquer. Personnellement, je ne m’occupe pas des statistiques. Le plus important est de rentrer dans un terrain et de me donner à fond. Travailler pour l’équipe. Si j’ai l’opportunité de marquer, je ne m’en prive pas. Être égoïste, ce n’est pas un défaut, mais une qualité pour un attaquant.

Cet égoïsme a–t-il fait de Sadio Mané un attaquant meilleur ?

Je trouve qu’il est trop gentil devant le but, pas assez égoïste. C’est une fierté pour le Sénégal et je pense qu’il peut faire beaucoup mieux. Je ne vais pas passer par la presse, mais je lui dirai ce qu’il doit améliorer pour être plus décisif devant les buts. C’est un garçon que j’apprécie énormément, parce qu’il a une bonne mentalité. Je l’ai vu arriver en équipe nationale. On en a discuté quand on est allé jouer contre l’Ouganda. Je ne dévoilerai pas le secret de notre discussion, mais elle a été constructive. Je suis un supporteur de Manchester, mais j’espère du fond du cœur qu’il gagnera la finale (de la Ligue des champions) avec Liverpool. Ce sera une fierté pour le Sénégal. Il a beaucoup progressé. C’est un joueur collectif, qui sait provoquer la défense adverse et qui est plus adroit qu’avant devant le but, mais peut encore mieux faire.

Le fait de marquer des buts pourra-t-il faire de lui un candidat sérieux pour le Ballon d’or

Pourquoi Messi et Ronaldo gagnaient le Ballon d’or ? Parfois, ils n’étaient pas au summum de leur art, mais marquaient des buts importants. Si Sadio continue à marquer des buts importants, il aura toutes ses chances. Mais ce que Ronaldo et Messi font depuis plus de 10 ans, je ne vois pas quelqu’un d’autre le faire. Je le souhaite pour Sadio parce qu’il en a les qualités. Mais dans la vie, il faut toujours se remettre en question.

Sadio est devenu un joueur majeur en club, mais n’est pas épargné par les critiques en sélection…

Parfois, ce qu’il fait en club, il ne le fait pas en sélection. Seulement à Liverpool, on ne compte pas que sur Sadio Mané. Au Sénégal, je ne dirais pas qu’on a que Sadio Mané, mais le poids qui repose sur ses épaules est énorme. Il faut lui laisser du temps et l’encourager. C’est seulement de cette manière qu’on pourra l’aider à être bon en sélection. C’est bien de le critiquer, mais la critique doit être objective. Il faut le protéger. Heureusement, on a des aînés qui font de bonnes analyses.

Faut-il bâtir l’équipe autour de Sadio Mané pour l’aider à être meilleur en sélection ?

C’est au joueur de s’adapter à l’équipe. Sadio Mané doit tout faire pour se mettre à la disposition de l’équipe. Non l’inverse. C’est collectivement qu’on doit s’en sortir. Je n’aime pas trop revenir sur le passé, mais la chance qu’on avait en 2002, c’était d’avoir un joueur comme El Hadji Diouf. Il était notre meilleur joueur, mais il s’adaptait à l’équipe. Sadio doit s’en inspirer. Il ne doit pas attendre que l’équipe joue pour lui. Il doit travailler pour l’équipe et après, celle-ci va le mettre dans de bonnes conditions.

Source: IGFM

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok