Tamba : Un marabout vi¤le, à deux reprises, une mineure…

Encore une affaire de mœurs à Tamba. Où le marabout, Souleymane Diallo, a perdu sa spiritualité sur la jouvencelle chair de B. Diallo, 17 ans. Originaire de Kanel, région de Matam, la mineure avait récemment rejoint sa tante dans la capitale orientale.
Brimades
Mais ce séjour de B. Diallo ne sera pas de tout repos. Rudoyée qu’elle est par une tutrice perfide dans tous les compartiments de la maison, l’idée d’un retour dans son Kanel natal lui traverse l’esprit.

Stratégie de viol
Ainsi, pense-t-elle trouver refuge auprès du marabout Souleymane Diallo, qui fréquente la maison, par amitié à sa tante. La mineure exploite un moment de distraction de sa marâtre pour narrer discrètement sa mésaventure au mara et son besoin d’aide de retrouver les siens à Kanel. Cette quête de charitable écoute auprès d’un religieux sera une aubaine pour le chaud lapin de se débarrasser de son chapelet et promener ses mains sur le corps ingénu de la petite.

Deux abus
Les visites pour secours de la mineure chez le faux dévot seront des séances cauchemardesques pour la nymphette. Elle est vi¤lée une première fois, puis une deuxième fois, à quelques jours d’intervalle.

Délit de l1t
Et, la police chargée de l’enquête, reconstituant les faits, a pu incriminer Jules mara Diallo qui, après de vaines dénégations, battra sa coulpe et reconnaîtra le délit de lit à lui reproché. Déféré ce jeudi, au Parquet de Tamba, Souleymane Diallo sera jugé, mercredi prochain, au tribunal de grande instance de Tambacounda.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.