Tambacounda: Ivre comme un Polonais, Mamdou Diallo p¤ignarde 7 fois sa mère

Les habitants de la capitale orientale sont encore sous le choc, atterrés par la scène de violence à ascendant qui a failli virer au drame. C’est dans la soirée du jeudi 21 mars dernier, au quartier périphérique de Gourel-Amath, une commune de Tambacounda, qu’un jeune inconditionnel de l’eau de feu a failli attenter à la vie de sa mère, en lui assénant 7 coups de couteau.

Mamdou Diallo, un fort penchant pour l’alcool et l’herbe qui tue, s’est présenté tard le soir, chez lui. Sous l’emprise de ces substances prohibées, il croise sa mère, Khady Diallo et la somme de regagner sa chambre. Cet ordre déplacé, articulé avec une dose d’impolitesse, est « minimisé » par la maman qui refuse de s’exécuter. La mère et son fils échangeront des propos aigres-doux.

Mais, Mamadou franchira le Rubicon et lèvera la main sur sa mère. Il brandit son couteau et lui assène 7 coups à divers endroits du corps. Le voisinage sera alerté par les cris de détresse de la pauvre dame. Informé, le délégué de quartier avise les hommes du commissaire principal, Hamady Baldé, nouvellement installé à la tête de la police de Tambacounda.

Sans désemparer, les éléments de la Brigade de recherches rappliquent, procèdent aux constats d’usage et évacuent la dame Khady Diallo aux urgences de l’hôpital de Tamba, où elle est admise en soins intensifs. Pendant ce temps, les limiers enquêteurs mettront fin à la courte cavale du fils indigne. Conduit au commissariat, il a été gardé à vue, pour tentative d’homicide. L’enquête suit son cours.

L’Observateur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.