Tanor nettoie le Parti socialiste…et le remet en route

Les instances du Parti Socialiste (PS) qui étaient toutes frappés d’une illégalité ont été légalisées hier, par le congrès extraordinaire. Dans la résolution annexe du congrès, Ousmane Tanor Dieng et ses camarades tentent de justifier cette situation. De l’avis des socialistes, les contraintes du calendrier républicain n’ont pas permis la tenue, à bonne date, du congrès ordinaire. Ainsi le congrès a décidé de proroger les mandats du Comité Central, du Bureau Politique et du Secrétariat Exécutif National, jusqu’au prochain congrès ordinaire qui se tiendra, au terme de l’opération de vente des cartes. Le Congrès extraordinaire renouvelle sa confiance au secrétaire général Ousmane Tanor Dieng pour le travail accompli à la tête du parti.

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok