.

.

.

.

.

Tendance ramadan : Quand certaines femmes bloquent leurs règles par des injections ou des pilules durant le ramadan

Parvenir à jeûner 29 ou 30 jours sans avoir ses menstrues. Voilà une tendance devenue monnaie courante chez les jeunes femmes au Sénégal. Et en ce ramadan 2019, le fait est devenu un effet de mode très prisé par les jeunes femmes. Pour ce faire, elles ont recours à des injections ou à des pilules qui retardent leurs règles. Une stratégie qui vise à éviter d’avoir des menstrues et ainsi être contrainte d’arrêter le jeûne pendant quelques jours qu’il faudra ensuite compenser avant le prochain ramadan. Mais il faut dire que les femmes, adeptes de cette formule ont de multitude d’options en termes de produits médicaux pour échapper à ce qu’on appelle communément la ‘’ dette du jeune’’ allant de 3 jours à une semaine, le temps que l’écoulement vaginal prenne fin rapporte vox-populi dans sa parution du jour

commentaires
Loading...

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok