Thierno Lo, ce farouche opposant de Macky Sall qui hérite d’une nomination

Mercredi dernier en Conseil des ministres, Thierno Lo a été nommé Président du conseil d’administration de la Société nationale Train Express régional. Un poste qui le place au cœur des affaires de l’Etat, comme avec le régime libéral de Abdoulaye Wade qui l’avait nommé ministre de l’Environnement, et ensuite du Tourisme.
Pourtant, rappelle L’Observateur, au début de la deuxième alternance survenue en mars 2012, personne n’aurait parié une telle alliance politique entre Thierno Lo et Macky Sall. Il s’était illustré avec une virulence verbale inouïe à l’encontre de la première équipe du chef de l’Etat qui venait de s’installer.

En conférence de presse en avril 2013, il avait juré qu’il y a des homosexuels dans le gouvernement du Premier ministre Abdoul Mbaye. Aujourd’hui, cette phrase résonne dans les oreilles du jeune responsable de l’Alliance pour la République (Apr, parti au pouvoir) à Podor, Thiaye Diaby.

« On ne peut pas imaginer quelqu’un qui avait traité un gouvernement d’homosexuel puisse se retrouver dans ce même gouvernement aujourd’hui. Le peuple a désavoué ces gens. Des hommes qui ont été vomis par les populations », soutient M. Diaby.

Il se rappelle de la fameuse valise nocturne de 400 millions FCFA à Walf TV pour embarquer feu Sidy Lamine Niasse, dont M. Lo était le convoyeur. Une mission, dit-il, qui visait à empêcher ce même Macky Sall, qui le récompense aujourd’hui, de faire des plateaux Télé.

M. Diaby dénonce le recyclage des hommes qui ont voulu orchestrer un troisième mandat pour Wade, estimant que Thierno Lo et ses paires transhumants n’ont aucune légitimité pour défendre le gouvernement. Comment quelqu’un qui tirait hier sur un chef d’Etat peut se mettre devant la population pour le défendre », se demande-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.