Tirs groupés sur Daouda Diallo : « BAM » répond à Badara Gadiaga et…

Moustapha Ndiaye, leader de ‘’Banlieue en action avec Macky’’ lave Abdoulaye Daouda Diallo, descend les mercenaires politiques, et alerte le commanditaire de cette cabale.
Tous démasqués
Ils n’ont pas encore fini de mettre en œuvre des stratégies pour, se disent-ils, déstabiliser le Ministre des Finances et du Budget, et ils recommencent à chaque fois leur sale boulot. Pire encore, ils n’hésitent pas à verser des contrevérités et des insanités sur celui qui hérite de la confiance du chef de l’Etat et qui se démène tous les jours pour répondre aux aspirations du Président Macky Sall.

Ils, ce sont ces mercenaires politiques dont le dernier qui s’est signalé se réclame du parti Rewmi, alors qu’il est à la solde de celui que tout le monde connaît et qui anticipe déjà sur la succession du chef de l’APR. Et pour Moustapha Ndiaye, le leader de Banlieue en Action avec Macky (BAM), « ils sont tous démasqués. Mais qu’ils sachent qu’ils se trompent de cible. Ils doivent plutôt demander des informations du côté du Ministère de l’Economie que dirige le brillant Amadou Hott ».

Abdoulaye Daouda Diallo est à féliciter
Le leader de ‘’Banlieue en Action avec Macky’’ (BAM) est très remonté contre ces mercenaires qui passent tout leur temps à vouloir satisfaire un jaloux, qui se positionne à la succession anticipée du Président de l’APR. « Il est temps qu’ils sachent, une bonne fois pour toutes, qu’ils se fatiguent et ils continueront à se fatiguer à vouloir descendre quelqu’un qui est toujours concentré sur les dossiers confiés par le Président de la République. Il n’a pas de temps pour répondre à ceux qui tentent de le dérouter, eux et leur commanditaire. C’est peine perdue. Je leur conseille plutôt d’aller trouver des informations auprès du Ministère du grand technocrate Amadou Hott qui a fini de faire ses preuves dans une grande institution internationale comme la Banque Africaine de développement. Juste pour dire que Abdoulaye Daouda Diallo devrait, à cet instant précis, recevoir des félicitations, car, les deux mamelles de l’économie nationale, à savoir la Douane et la Direction des Impôts ont fait entrer cumulativement plus de 2000 milliards FCFA en termes de recettes. Nous avons donc compris pourquoi le chef de l’Etat l’a mis à ce stratégique poste, vu ses qualités intrinsèques de haut fonctionnaire doublé d’une présence politique qui a fini de faire gagner son candidat lors de la dernière présidentielle », recadre Moustapha Ndiaye.

Mais, rappelle le leader de BAM, « les gens oublient que le Ministre des Finances a gravi des échelons étatiques et administratifs. C’est un brillant cadre reconnu de tous et qui, à chaque fois, fait des résultats au poste que le chef de l’Etat lui a confié. Il a même été le patron de celui qui, aujourd’hui, complote à longueur de journée et qui déploie de gros moyens pour assouvir ses instincts de vouloir diriger. Donc, j’invite les uns et les autres à retrouver la raison et reconnaître les mérites et les qualités de celui que le chef de l’Etat a confié les finances de ce pays ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.